Actualité

SANTÉ : L’huile d’olive contre le grignotage

2 mai 2013

Catégories : Santé, Bien-être

Par Luc Poulain d'Andecy,

Les chercheurs de la Technische Universität München (TUM) et de l'Université de Vienne ont fait consommer chaque jour pendant trois mois aux participants à l’étude, 500 grammes de yaourt allégé enrichi soit de saindoux, soit de beurre, soit d’huile de colza soit d'huile d'olive.

 

Résultats : « l’Huile d'Olive a le plus grand effet de satiété, » rapporte le Prof. Peter Schieberle, chef de la Chaire de chimie alimentaire de TUM et directeur du centre de recherche allemand de chimie alimentaire.

 

 "Le groupe de l'huile d'olive a montré une concentration plus élevée de la sérotonine hormone de satiété dans leur sang.

 

Subjectivement parlant, ces participants ont également rapporté qu'ils ont trouvé le yaourt à l'huile d'olive comme le meilleur coupe faim. »

 

Au cours de la période d'étude, aucun membre de ce groupe n’a enregistré une hausse du taux de graisse corporelle ou de leur poids.

 

Mais le prof. Schieberle estime ces résultats surprenants « parce que l'huile de colza et l'huile d'olive contiennent des acides gras semblables. »

 

Les chercheurs ont donc décidé de se pencher sur un tout autre type de substance : les composés d'arôme dans l'huile d'olive.

 

Dans une deuxième partie de l'étude, un groupe a reçu un yaourt auquel on avait ajouté un arôme d’huile d’olive et un groupe témoin sans arôme.

 

Les résultats sont probants : l’apport calorique du groupe « arôme huile d'olive » est resté le même, alors que le groupe témoin avait consommé 176 kilocalories par jour en plus.

Schieberle explique que le groupe arôme avait adapté ses habitudes alimentaires tandis que les participants du groupe témoins n'étaient pas en mesure de faire de même car leur taux de sérotonine (satiété ) étant moindre».

En conclusion l’arôme est déterminant d’autant plus qu’il est particulièrement efficace en inhibant l'absorption du glucose contenu par le sang, ce qui prolonge l’effet de satiété.

 

Les chercheurs ont utilisé des huiles d'olive d'Espagne, Grèce, Italie et Australie pour leur étude. L'équipe de recherche a réussi à identifier deux substances qui réduisent l'absorption du glucose dans le sang dans les cellules hépatiques : Hexanal et E2-Hexénal. Ils ont également découvert que l'huile d'olive italienne contenait des quantités plus importantes de ces deux arômes composés.

 

Publication :

V. Somoza, M. Rubach, L. Scholl, P. Schieberle, M. Balzer ; Identification des substances qui régulent la satiété dans les huiles et graisses et améliorer les aliments allégés en ajoutant des composés lipidiques avec un effet de satiété élevé ; Principaux résultats du projet cluster DFG/AiF "Perception de la teneur en matières grasses et la régulation de la satiété : une approche pour élaborer les aliments faibles en gras », 2009-2012.

 

Informations complémentaires :

Université de Vienne, département de chimie nutritionnelle et physiologique, Christian Doppler laboratoire pour les composés bioactifs arôme :

NPC.univie.AC.at/Home/CDL-fuer-bioaktive-aromastoffe/

 

Centre de recherche allemand de chimie alimentaire : www.dfal.de/startseite/genusswert.html

 

Contact :

Prof. Dr. Peter Schieberle

Technische Universität München

Chaire de chimie alimentaire

T: + 49.861.71.2932

E: Peter.Schieberle@lrz.tu-muenchen.de

W: www.leb.chemie.tu-muenchen.de

Voir l'article original : Click ICI

*
*
*
*
Enter the numbers shown on the image
blog comments powered by Disqus