Actualité

MAROC : 94% des huiles du Nord répondent aux normes Vierge Extra

19 mai 2015

Catégories : Technique Production

Par Sources : Food Chemistry et Oliveoiltimes,

Qualité et les profils chimiques des monovariétales nord huiles d'olive marocaine de "Picholine Marocaine" cultivar: le développement de base de données d'enregistrement et de discrimination géographique.

Les connaissances actuelles sur la qualité et la composition de l'huile d'olive marocaine est encore incomplète et aucune base de données cohérente compiler ses propriétés sont disponibles.

Cette étude a été réalisée pour obtenir une caractérisation complète des huiles d'olive marocaine nord.

Ainsi, 279 échantillons d'olives mono varié tales"Picholine Marocaine" cultivé dans 7 régions du Maroc ont été collectés, et concernent les huiles extraites sur deux saisons de récoltes consécutives (2011 et 2012). Leur analysées a été effectués (en tenant compte des paramètres de qualité physico-chimiques et  descritères de pureté).

Les résultats ont indiqué que tous les échantillons étudiés ont montré des valeurs satisfaisant aux limites établies, fixées par le Conseil oléicole international (COI) de normes, à l'exception des 32 échantillons qui avait une teneur en acide linolénique supérieure à 1%, ce qui est la valeur maximale fixée par le CIO la réglementation. Selon les auteurs de cette étude, cette présence à des niveaux élevés d'acide linolénique dans certaines huiles d'olive de Nord Maroc pourrait être due à la sécheresse et du stress qu'elle engendre pour les oliviers dans ces régions.

Selon le média américain "oliveoiltimes",  e
n utilisant les normes établies par le CIO, les chercheurs ont classé 94 pour cent des huiles d'olive marocaine des régions étudiées que les huiles vierges extra, alors que seulement 6 pour cent ont été classés comme des huiles d'olive vierges.

Les huiles d'olive marocaines ont également satisfait aux normes du CIO pour les acides gras mono-insaturés, allant de 75 à 77 pour cent. Les acides gras polyinsaturés sont de 10 à 12 pour cent, tandis que la teneur en acide gras saturé varient entre  12 à 13 pour cent dans les échantillons d'huile d'olive.

En outre, l'utilité des paramètres évalués pour déterminer l'origine géographique des échantillons étudiés a été testé en utilisant une analyse discriminante canonique. Un bon taux de classification et prédiction correcte a été atteint

Voir source "Food Chemistry": cliquer ici
Voir article "Olive oil Times" : cliquer ici



*
*
*
*
Enter the numbers shown on the image
blog comments powered by Disqus