Actualité

INDE : L’huile d’olive pour sauver la population !

16 janv. 2014

Catégories : International

Par Luc Poulain d'Andecy,



Les bienfaits pour la santé restent le moteur principal de la croissance de la consommation d'huile d'olive en Inde depuis que le pays est passé au premier rang mondial des maladies cardiaques avec environ 10% de la population touchée soit plus de 100 millions de personnes en 2012. Selon l'OMS, les maladies cardiaques seront la cause de mortalité la plus importante en Inde d'ici 2015. L'Inde est également le second pays le plus touché par le diabète avec environ 61 millions de personnes touchées. Et pour noircir encore le tableau, il faut savoir que 140 millions de personnes en Inde ont une hypertension artérielle soit 14 % de tous les malades dans le monde.

On comprend mieux alors la forte croissance des importations d’huile d’olive qu’à connu l’Inde en 2012 (+66%) même si celle-ci s’est ralentie l’an dernier avec une hausse de 11,40 au premier semestre, une hausse de 25% d’avril à juin mais une baisse de 3% de juin à septembre.

RALENTISSEMENT DES IMPORTATIONS

Selon l’article publié sur le site de diffusion de presse www.indiaprwire.com, (LIRE L’ARTICLE) une grande partie de cette décélération est due à la hausse des prix de l’huile d’olive observée depuis janvier 2013 (+ 40%) couplée à la forte dépréciation de la monnaie locale (la Roupie) et le ralentissement économique en Inde.

L’Espagne et Italie ont continué à dominer les importations indiennes représentant respectivement 59 et 33 % du marché. Troisième fournisseur, la Grèce est très loin derrière avec seulement 5%.

Il faudra sans doute attendre encore quelques moins pour les effets d’une récolte normale en Europe et de prix à la baisse permettent de retrouver un rythme  très soutenu des importations d’huile d’olive en Inde. Il en va semble-il de la survie du deuxième pays le plus peuplé de la planète. (1,277milliard d'habitants)

 

UNE JOINT VENTURE INDO-ITALIENNE










La société Dalmia Continental Pvt Ltd ( DCPL ) l’a bien compris  en lançant 2003 « Leonardo huile d'olive», devenue la première marque indienne d'huile d'olive.  

Son fournisseur italien, la société Nicola Pantaleo SPA a conclu en 2012 une joint venture en prenant une participation de 27% Dalmia Continental. Les fonds permettront de financer des plans de communication agressifs pour Dalmia  avec un approvisionnement garanti et stable à des tarifs compétitifs. DCPL prévoit d'investir environ 11 millions de dollars sur une période de trois ans pour construire ses marques d'huile d'olive et d'élargir son réseau de distribution. De son côté, Pantaleo se classe parmi les cinq premiers exportateurs l'huile d'olive en Italie en particulier sur les marchés des États-Unis, du Japon, Corée du Sud, Russie, Brésil, Malaisie et bien sûr l’INDE .

En avril 2009, DCPL a lancé « Leonardo Oliviers », une gamme d’olives de table vertes et noires de cinq variétés différentes produites en Espagne. DCPL a également lancé « Leonardo premium Pickles à l'huile d'olive »,  une gamme de cornichons indiens authentiques fabriqués en Inde avec Leonardo huile d'olive.

 

UN CONCURRENT : LE CANOLA ?
















En 2007 DCPL Lancé « Hudson huile de canola ® », particulièrement saine pour le cœur. Et fabriqué au Canada. La plante de canola a été découverte dans cette région du Canada dans les années 1970. Déjà 50% de l'huile végétale consommée au Canada est issue de Canola. Aux États-Unis et en Australie ainsi, huile de Canola est la deuxième la plus consommée. Le Canola serait idéale pour la cuisine indienne, car est de qualité standard avec un goût neutre. En outre, l’huile de Canola est extrêmement saine, avec la plus faible teneur en graisses saturées, des niveaux élevés de graisses monoinsaturés, des antioxydants et des oméga-3.

 

*
*
*
*
Enter the numbers shown on the image
blog comments powered by Disqus