Actualité

DE L'ADN ARTIFICIEL POUR PROTÉGER L'ORIGINE DE L'HUILE D'OLIVE

20 mai 2014

Catégories : Santé, Bien-être

Par source : www.20min.ch/,

Cet ADN artificiel est combiné avec des nanoparticules magnétiques d'oxyde de fer afin de pouvoir le «repêcher» facilement dans l'huile d'olive, a indiqué l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le tout est emballé dans une enveloppe en silicone.
Tous les ingrédients font partie de notre alimentation: l'oxyde de fer est répertorié comme additif alimentaire E172 et des particules de silicone se trouvent dans le ketchup et le jus d'orange. Il serait en outre possible d'utiliser de l'ADN naturel pour une meilleure acceptation du grand public.
Les tests ont montré qu'un millionième de gramme par litre suffit à marquer l'huile d'olive sans que cela change son aspect, écrivent les chercheurs dans la revue «ACS Nano». Les particules sont facilement mises en évidence par la méthode d'amplification en chaîne par polymérase (PCR).
Ce procédé relevant également la concentration, un éventuel coupage serait aussitôt détecté. Le prix au litre serait de 0,02 centime d'euro, selon l'EPFZ. La méthode est applicable également à l'essence ou aux cosmétiques.
Lire l'article original (en anglais) : cliquer ici


*
*
*
*
Enter the numbers shown on the image
blog comments powered by Disqus